lundi 5 mai 2014

Reflexologie Plantaire.

Lisez moi cet article, un article que j'aurai pu moi même écrire....



Méthodes douces? Une occasion pour lâcher prise

Certaines des applications de la réflexologie, ainsi que diverses techniques des "M.A.C" (médecines alternatives complémentaires) cherchent avant tout la détente et la relaxation profonde des personnes que les sollicitent.

Dans un univers ou le stress, les préoccupations, les obligations,... sont à l´ordre du jour, ces protocoles, pas toujours connus, cherchent le lâcher prise chez le client. Un moment ou l´on peut débrancher toutes les prises de courant de notre esprit, avant qu´il ne surchauffe et surtout qu´il n´altère d´avantage notre corps.

C´est à travers le toucher doux et léger, l´attitude sereine et tranquillisante du praticien, que le client livre ses pieds et son esprit à cet état bien connu déjà dans certaines disciplines méditatives.

Les dix premières minutes sont dédiés à la prise de contact, ce qui survient par la suite est un état d´apaisement qui se  trouve entre la veille et la somnolence.

C´est à ce moment que le système nerveux parasympathique prend le devant et neutralise doucement les mal faits (inconscients et négligés) de notre rythme de vie, bien souvent surmené. 

Les  yeux se ferment, les jambes deviennent lourdes, les intestins remuent et leurs mouvements péristaltiques se laissent entendre. Parfois, certaines images confuses surviennent, des sensations effleurent, fourmillements, mouvements involontaires, des émotions émergent,... les signes sont là. Notre corps recherche son équilibre, le système nerveux se balance, les glandes retrouvent leurs "émotions" et se stabilisent, l´esprit se dégage.

 Le silence s' impose et emporte avec lui les subtiles mais vives étincelles de cet instant. 

A la fin de la session bâillements, quelques frissons, ce qui laisse supposer que le but à été atteint. Les résultats progressifs se laissent entrevoir, amélioration du sommeil, diminution de l´anxiété et de l´angoisse, les muscles et les jambes sont légers; une autre attitude, un autre regard sur les choses et les personnes qui nous entourent.

Ces moments nous permettent "une pause", un ressourcement, ils induisent l´homéostasie.


                                                              ©Caroline Benkö.