mercredi 6 novembre 2013

Les Ongles.

Si certains négligent leurs ongles, d'autres en prennent grand soin, comme en témoigne le secteur de l'esthétique et de la manucure.

Mais il faut garder à l'esprit que la fonction première des ongles est de protéger les doigts et les orteils.
De plus, les ongles sont un reflet de la santé générale du corps.


Affections des ongles
Les affections des ongles peuvent prendre diverses formes :

Déformations des ongles
  • apparition de sillons (stries parallèles en ligne droite) ; c'est la déformation la plus fréquente ;
  • déformations en forme de marches d'escalier ;
  • petits creux à la surface des ongles ;
  • ongles bombés.
Épaississement et aspect crayeux des ongles
  • épaississement de la couche supérieure de l'ongle et effritement des couches inférieures à la manière de la craie ;
  • coloration vaguement jaunâtre ;
  • problèmes fréquents et insidieux, affectant surtout les ongles des orteils ;
  • peut être douloureux, en particulier dans le cas d'une infection ;
  • risque plus élevé chez les personnes âgées.
Fragilité ou dédoublement des ongles
  • ongles qui se cassent facilement.
Décoloration ou modification de la couleur de l'ongle
  • coloration bleutée sous l'ongle, avec ou sans douleur ; c'est le cas le plus fréquent ;
  • petites taches rougeâtres sous l'ongle, parfois accompagnées de fatigue ;
  • coloration anormalement pâle sous l'ongle.
Douleur au niveau d'un ongle
  • douleur souvent pulsative (qui suit le pouls) au pourtour de l'ongle; lorsqu'elle se situe aux orteils, la douleur s'intensifie en marchant et évolue rapidement ;
  • s'accompagne généralement de rougeur, d'une sensation de chaleur, d'un gonflement et, parfois, d'un écoulement de pus.
Habitude de se ronger les ongles (onychophagie)
  • l'individu se ronge les ongles de manière compulsive.
Déformations des ongles
  • Inflammation de la racine de l'ongle.
    C'est la cause des déformations de type "sillons" et "en marches d'escalier".
    L'inflammation peut résulter d'une trop grande humidité (avoir souvent les mains dans l'eau), de traumatismes chimiques (travailler avec des détergents et des produits chimiques) ou de traumatismes physiques.
    L'exemple classique : le coup de marteau qui frappe la racine de l'ongle.
    Il est fréquent que le traumatisme, un pincement du doigt par exemple, passe inaperçu.
  • Certaines maladies généralisées, telles que le psoriasis, causeront de petits creux à la surface de l'ongle.
  • Maladies auto-immunes ou maladies respiratoires chroniques.
    Ce sont des cas rares. Ces maladies peuvent être responsables des ongles bombés : ainsi, l'insuffisance respiratoire entraînera une hypertrophie des vaisseaux sanguins pour compenser le manque d'oxygène.
    Dans de très rares cas, les ongles bombés seront un signe de cancer du poumon.
Épaississement et aspect crayeux des ongles
  • Infection à champignons ou onychomycose.
    L'humidité est un facteur déclenchant.
    La transpiration excessive ou le fait de marcher pieds nus au bord d'une piscine ou dans les bains publics augmentent les risques d'infection.
  • Maladies prédisposantes, telles que le diabète, ou mauvaise circulation sanguine.
  • Traumatismes.
  • Déficiences du système immunitaire.
Fragilité ou dédoublement des ongles
  • Exposition répétée à l'humidité.
  • Exposition à une sécheresse excessive, surtout par temps froid.
    Les ongles sont composés d'eau à 75 % et ils se comportent comme la peau : la sécheresse leur donne une apparence craquelée.
Décoloration ou modification de la couleur d'un ongle
  • Coloration bleutée.
    Une coloration bleutée localisée résulte habituellement d'un hématome causé par un traumatisme ; dans le cas d'un traumatisme léger, il y a parfois absence de douleur.
    Une coloration bleutée diffuse est parfois un signe d'insuffisance respiratoire.
    Dans de très rares cas, une tache foncée sous l'ongle qui ne se modifie pas avec la croissance de l'ongle peut indiquer la présence d'un mélanome.
  • Petites taches rougeâtres.
    Elles peuvent être un signe d'endocardite (infection des valves du coeur).
    Elles apparaissent habituellemnent chez les personnes souffrant d'anomalies cardiaques ou qui utilisent des seringues contaminées par des bactéries pour des injections intraveineuses.
  • Coloration plus pâle que la normale.
    Ce signe est généralement le reflet d'une maladie généralisée comme l'anémie, des maladies circulatoires, des maladies des reins ou du foie ou encore, ce qui est rarissime dans les pays développés, d'une déficience en vitamines, notamment en vitamine C.
Douleur au niveau d'un ongle
  • Ongle incarné et infecté.
    C'est la cause la plus fréquente.
    Dans de rares cas, il n'y aura pas d'infection. 
    Le plus souvent, l'ongle s'incarne et s'infecte parce qu'on le coupe trop court, à la suite d'un traumatisme, de la présence d'un corps étranger, tel qu'un grain de sable, ou encore à cause de chaussures trop serrées qui, en écrasant une partie de la peau contre l'ongle, font en sorte que ce dernier pénètre dans la chair.
  • Panaris.
    Il s'agit d'une infection des tissus mous autour de l'ongle, mais ce dernier n'est pas incarné.
    Une légère blessure cutanée favorisant l'entrée de bactéries ou un petit corps étranger sont habituellement à l'origine de l'infection.
Habitude de se ronger les ongles (onychophagie)
  • Stress ou anxiété.
  • Mauvaise habitude.
  • Hygiène déficiente.
    Il est fréquent que les gens se rongent les ongles parce qu'ils sont agacés par leurs contours irréguliers : cela devient une mauvaise habitude qui aggrave le problème.
CONSEILS PRATIQUES : 
  • Garder ses ongles à une longueur raisonnable.
    Si vos ongles s'accrochent dans les objets, c'est qu'ils sont trop longs.
  • Se couper les ongles plus ou moins en ligne droite.
    Si vous les coupez trop court et en demi-cercle, vous risquez de provoquer un ongle incarné.
  • Ne pas manipuler ses ongles avec brutalité.
    Ne tentez pas de corriger vous-même une déformation.
  • Ne pas se ronger les ongles.
    L'onychophagie peut devenir rapidement une mauvaise habitude dont il est ensuite difficile de se défaire.
  • Utiliser un coupe-ongles propre.
    Désinfectez-le avec de l'alcool à frictionner avant usage.
    Si vous soupçonnez une infection fongique, désinfectez le coupe-ongles avant de couper l'ongle suivant.
  • Bien se sécher les mains.
    Chaque fois que vous vous lavez les mains, veillez à sécher vos ongles aussi bien que vos mains.
  • Utiliser régulièrement une lotion hydratante.
    Cela permet de garder les ongles souples.
  • Protéger ses ongles contre les agressions extérieures.
    Protégez-les contre le froid, la chaleur excessive ainsi que les produits chimiques irritants.
    Si vous avez souvent les mains dans l'eau ou si vous devez travailler avec des produits chimiques, portez une bonne paire de gants.
  • Porter des chaussures adéquates.
    Choisissez de préférence des chaussures qui "respirent" (pour éviter les infections fongiques) et qui sont suffisamment larges.
    Ne portez pas les chaussures de quelqu'un d'autre.
    Vous réduirez ainsi le risque de contracter une infection fongique, un pied d'athlète ou une verrue plantaire.
  • Ne pas marcher pieds nus dans les endroits publics.
    Portez toujours des sandales ou des tongs dans les douches des vestiaires ou au bord des piscines publiques.
  • Boire beaucoup.
    Une bonne hydratation générale contribue à la santé de l'ongle, qui se comporte comme la peau.
Source : esante.fr





   Et si vos ongles pouvaient parler, voilà ce qu'ils vous diraient :



Les ongles sont une source
d’information surprenante sur la personne. Tout changement aux ongles peut signifier un désordre à quelque part dans le corps. La modification des ongles est souvent le résultat d’une déficience nutritionnelle ou d’une condition spécifique.
Voici ce qu’en dit le docteur James F. Balch dans son livre Prescription for nutritional healing :
  • Les ongles épais peuvent exposer une faiblesse du système vasculaire et indiquer que le sang ne circule pas correctement.
  • Des rainures longitudinales peuvent indiquer un trouble des reins et sont associées avec le vieillissement. Une déficience en fer peut aussi causer des rainures.
  • Des ongles cassants signifient possiblement une déficience en fer, des troubles avec la glande thyroïde, une fonction rénale insuffisante ou des troubles de la circulation sanguine.
  • Des ongles plats pointent vers le syndrome de Raynaud.
  • Des ongles jaunes peuvent indiquer des désordres internes longtemps avant que d’autres symptômes apparaissent. Il pourrait s’agir du système lymphatique, respiratoire, du diabète ou de trouble du foie.
  • Des ongles blancs dénotent un trouble au foie, aux reins ou de l’anémie.
  • Des ongles foncés ou/et mince, plat, en forme de cuillères sont des signes de déficience de la vitamine B12 ou d’anémie.
  • Si la lunule des ongles tourne au rouge, cela peut indiquer un trouble cardiaque ; si elle tourne au bleu, on peut penser à une surexposition à l’argent ou à un problème de poumons (asthme, emphysème).
  • Des ongles qui semblent avoir des perles ou des petites bosses sont un signe d’arthrite rhumatoïde.
  • Des ongles avec des taches ou des points de couleur rouge-brun, friables et qui se divisent facilement en épaisseur indiquent le psoriasis; dans ce cas, la vitamine C, l’acide folique et les protéines peuvent aider.
  • Des ongles cassants, qui pèlent ou craquent facilement montrent une déficience en acide chlorhydrique, en protéines et en minéraux.
  • Des ongles cassants, mous et brillants sans lunules peuvent indiquer une thyroïde hyperactive.
  • Des lignes blanches à travers l’ongle peuvent indiquer un trouble au foie.
  • Des ongles qui s’amincissent peuvent signaler une maladie de la peau qui cause des démangeaisons (dermatose), le lichen planus.
  • Quand l’ongle se sépare de son lit (en haut où il joint la peau), cela peut signifier un trouble avec la thyroïde.
  • Lorsque l’ongle est soulevé vers le bout avec des bouts blancs, cela peut démontrer un trouble respiratoire comme l’emphysème ou une bronchite chronique. Cette condition de l’ongle peut aussi être héréditaire.
  • Un ongle incurvé vers le bas peut indiquer un problème cardiaque, de foie ou respiratoire.
  • Des rainures de haut en bas des ongles peuvent indiquer une tendance à développer l’arthrite.
  • Des ongles très carrés et larges suggèrent un désordre hormonal.
  • Des ongles blancs avec du rose près des bouts sont un signe de cirrhose du foie.
___________________
On peut aussi évaluer la couleur des ongles :
  • rosée – normal
  • violacée – troubles circulatoires
  • rougeâtre – troubles cardiaque, hypertension, abus d’alcool
  • ivoire – anémie, tuberculose, sang pauvre.

Les lunules de chaque doigt reflètent une partie du corps:
  • Auriculaire – le foie et les reins
  • Annulaire – reins
  • Majeur – intestins
  • Index – circulation du sang
  • Pouce – état général
  • Toutes les lunules – Si elles sont toutes présentes, cela signifie la santé
  • Toutes absentes – fatigue, athérosclérose, manque de protéines
  • Taches blanches sur les ongles démontrent un manque de zinc, de calcium et d’acides gras essentiels.





- Gisèle Frenette*  (créé le 11 oct 2006)